Burger King s'installe en face de la gare de Nyon - ARCK Architecture
5
post-template-default,single,single-post,postid-5,single-format-gallery,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Burger King s’installe en face de la gare de Nyon

Nyon Le géant américain reprend une surface commerciale qui a vu plusieurs restaurants se casser les dents ces dernières années.

La rumeur courait depuis des mois, voire des années, sans qu’elle ne soit jamais confirmée. Dès ce weekend, les couleurs de Burger King pourraient être affichées en face de la gare de Nyon dans le cadre d’une action de teasing. Le géant américain du burger s’apprête à ouvrir un restaurant dans le local commercial stratégiquement placé au coeur de la ville de Nyon, où plusieurs tenanciers se sont pourtant cassé les dents ces dernières années depuis le départ pour le centre commercial de la Combe du magasin Swisscom en 2007.

Les travaux sont encore en cours pour aménager le restaurant de 60 places à l’intérieur des murs, sans compter la terrasse. Quelque 35 emplois seront créés pour tenir un horaire sept jours sur sept. Les équipes ne sont pas encore formées et plusieurs détails restent à régler, si bien que la date d’ouverture n’est pas déterminée avec exactitude. Elle interviendra au plus tôt dans le courant du mois d’avril.

Le futur locataire est une société qui a de l’expérience en la matière et qui sera une franchise. Son patron, qui souhaite rester discret, tient déjà le Burger King du GrandPont à Lausanne. Il est optimiste quant aux perspectives nyonnaises.

«La ville est très dynamique avec ses festivals, note-t-il. Son développement démographique est aussi supérieur à la moyenne vaudoise.» Avec son enseigne nyonnaise, Burger King continuera son développement en Suisse où il compte une cinquantaine de restaurants. Dans le canton de Vaud, il en existe trois.
Outre celui de la capitale cantonale, les deux autres sont situés sur les aires autoroutières de Bursins et d’AranVillette.

«L’emplacement de Nyon est intéressant car la gare à proximité suscite beaucoup de mouvements tout au long de la journée», estime encore le futur franchisé. Un espoir qu’entretenaient aussi ses prédécesseurs au même endroit.
Depuis 2007, trois restaurateurs ont tenté leur chance. Le premier, sous l’enseigne du Sunset, avait disparu d’un jour à l’autre, laissant son personnel sur le carreau en 2012. Le Chalet avait ensuite repris le flambeau mais n’avait tenu qu’une année. Son patron qui gérait de longue date un autre établissement à Genève estimait n’avoir pas le temps nécessaire pour gérer convenablement les deux affaires en parallèle.

En 2014, une nouvelle brasserie avait ouvert sous le nom l’Avenue. Commettant notamment le crime de lèsemajesté de servir un piètre «vin blanc romand» dans une région viticole, l’établissement avait fini par tirer le rideau en fin d’année dernière. (24 heures) Article 24 HEURES – Burger King Nyon

No Comments

Post A Comment